AscensionMontBlanc.fr

Dent du Géant

La Dent du Géant est un sommet culminant à 4 013 m, entre le col du Géant et l’aiguille de Rochefort.

Voie normale

Ascension de la dent du GéantLa dent est très belle d’où on la regarde, mais particulièrement depuis le col du Géant (3365 m) qui est le meilleur point de départ. Partir du col du Géant présente la facilité d’un accès commode, par téléphérique et de pouvoir faire la course dans la journée. La voie normale est une belle ascension sur un excellent rocher, idéale pour s’initier à l’escalade en haute montagne. Le passage le plus difficile dit des « plaques Burgener » est aujourd’hui équipé de cordes fixes. Il est intéressant de faire l’ascension sans trop utiliser les cordes et de se mettre à la place des premiers ascensionnistes en 1882. Quoi qu’il en soit, l’escalade est très aérienne et la vue incroyable.

.

-horaire: entre 7 et 9 heures

-difficulté: course de niveau AD (assez difficile)

-dénivellation: environ 650 m (entre le col du Géant et le sommet de la dent du Géant)

-matériel: crampons, piolet, casque (Détails)

Informations et réservations
Conditions générales de vente

Tarif prestation guide: 500 euros (pour 1 ou 2 personnes max)

.

Un peu d’histoire (l’ascension de la dent du Géant)

En 1871, E.R. Whitwell et ses guides les frères Lauener, renoncèrent « après l’avoir attaquée de trois côtés » ; Whitwell conclua : « on peut donc classer cette aiguille parmi les inaccessibles. Il restera donc toujours quelque cime orgueilleuse, quelque aiguille du Géant ou du Dru pour montrer au grimpeur qu’il n’est pas encore tout puissant ». En 1875, Genolini et Stanga, avec les J.L. Lanier et Emile Rey, « le prince des guides » s’arrêtent à 100 m du sommet. En 1876 Jean Charlet-Straton (qui fera la première du petit Dru en 1879), laissa un drapeau à quelques dizaines de mètres du sommet. En 1877, l’ingénieur M. de Filippi, Mme Jola Caccia-Reynaud, le marquis del Caretto, lord Wentworth avec le guides J.L. Lanier, Emile Rey, Proment et Bich, se séparèrent en deux équipes de part et d’autres du sommet, et tentèrent de se faire passer une corde par dessus le sommet à l’aide de fusées d’artifice, sans succès à cause du vent. En 1880 la très forte cordée d’Albert F. Mummery et Alexandre Burgener (qui avaient lancé l’ère de l’alpinisme acrobatique) essaya sans succès de forcer la face Sud-Ouest (voie normale actuelle, avec les plaques Burgener), et Mummery laissa sa carte de visite dans une bouteille avec le commentaire « Absolutely inaccessible by fair means ».

Le guide Emile Rey, qui avait participé à deux tentatives, s’y tua en 1895, à la descente.

© Copyright  Wikipédia – Source : Dent du Géant sur Wikipédia – Cet article est sous CC-BY-SA

AscensionMontBlanc.fr